Le livret “Objectif BAFA”

Le livret Objectif BAFA accompagne le stagiaire tout au long de son parcours de formation. Il vient soutenir et compéleter les contenus abordés par les formateurs lors de la sessions théorique. Il peut être utilisé de manière autonome par les stagiaires lors de travaux de recherche ou d’exploration d’un sujet. Afin que la ressource qu’il constitue soit pleinement exploitée, il est essentiel qu’il soit utilisé par les stagiaires tout au long de la formation générale.

L’édition 2017 du livret Objectif BAFA est composée de trois grandes parties :

  • Les fonctions de l’animateur
  • Agir pour l’enfance par l’éducation
  • Pour aller plus loin.

 

 

1. Les fonctions de l’animateur

Cette première partie est consacrée à l’approche globale du rôle de l’animateur, du point de vue des Francas et du point de vue réglementaire. Elle précise, pour chacune des fonctions et aptitudes, ce qui est attendu de l’animateur à chaque étape du parcours Bafa.

 

 

2. Agir pour l’enfance par l’éducation

Cette seconde partie, la plus conséquence, le cœur du livret, nous permet de présenter les contenus qui, en référence à notre projet et au regard de notre expérience sur le terrain, viennent nourrir ces fonctions et ces aptitudes. Quatre grandes sous-parties la composent :

 2.1 L’enfant, les enfants, l’enfance : On y retrouve les contenus qui figuraient dans les précédents livrets concernant le développement de l’enfant. Nous les avons enrichis avec un approfondissement de la notion de besoin et une approche sociétale de la place de l’enfant ici et ailleurs. Les travaux conduits dans le cadre de la mission nationale « Enfance – Adolescence » ont également été réinvestis (notion de bienveillance, de bien-être de l’enfant). Enfin, une place plus conséquente est faite aux conditions à réunir pour l’accueil des enfants et des adolescents en situation de handicap.

2.2 L’éducation : On retrouve dans cette partie notre définition de l’éducation et nos finalités éducatives y sont présentées. La notion de complémentarité éducative y est développée ainsi que la diversité des accueils éducatifs et leurs spécificités.

2.3 Agir et animer dans un accueil collectif de mineurs : C’est ici que sont abordés tous les contenus qui vont concrétiser le rôle de l’animateur : la notion de projet, l’animation des collectifs d’enfants, la mise en œuvre des droits de l’enfant (dont la participation), les attitudes de l’animateur, l’organisation de la vie quotidienne…

2.4 L’activité, les activités : Nous avons pris le parti de développer davantage ce qui relève de la pédagogie en intégrant les travaux conduits au sein des groupes de correspondants et de l’équipe nationale.Nous nous sommes également appuyés sur notre approche des pratiques éducatives, en les mettant en relation avec les perspectives de société, les valeurs et les intentions éducatives qui sont les nôtres. Afin de ne pas perdre les animateurs volontaires dans des concepts trop abstraits, nous nous sommes efforcés d’illustrer nos propos par des pratiques de terrain et de les assortir de conseils pratiques.

 

 

3. Pour aller plus loin

Dans cette troisième et dernière partie, il s’agit de proposer aux stagiaires des ressources à explorer pour compléter les contenus du livret et prolonger leur réflexion. L’organisation de ces ressources s’appuie sur la construction de la deuxième partie. Par ailleurs, nous ouvrons la porte à d’autres opportunités de formation pour prolonger le parcours de formation et donnons à voir les engagements possibles aux côtés des Francas.